Rodage pneu moto : ce qu’il faut savoir

rodage pneus moto : ce qu'il faut savoir

Lorsque vous équipez votre moto de pneus neufs, quelques précautions s’imposent afin de ne pas finir en vrac au premier coup de gaz. Oui, vos pneus moto nécessitent un temps de rodage avant de délivrer tout leur potentiel car des pneus neufs, ça glisse ! Si la plupart des motards expérimentés le savent, ce n’est pas le cas des motards débutants qui, à juste titre, pourraient être tentés de croire qu’un pneu neuf accroche le pavé dès la sortie d’atelier.

Pendant longtemps, la paraffine a été employée comme lubrifiant dans les moules de fabrication pour permettre le démoulage des pneus sans dégâts (comme le beurre au fond du plat à gâteau). Il fallait alors rouler prudemment le temps que cette pellicule de paraffine disparaisse de la surface du pneu, voilà pourquoi on parle de rodage de pneu moto.
Aujourd’hui, pour pallier à ce problème, la plupart des manufacturiers ont supprimé ou remplacé la paraffine par d’autres substances. Pour autant, les pneus actuels ne sont pas exemptés de rodage car les gommes neuves doivent être légèrement usées avant d’offrir un grip optimal.

Comment rouler avec des pneus neufs ?

Pour roder vos pneus sans risquer la chute, il faut éviter de leur infliger des contraintes mécaniques. Pour ce faire, vous devez adopter une conduite douce et fluide en manœuvrant la poignée de gaz et les freins avec subtilité et délicatesse. Anticipez vos trajectoires, bannissez les accélérations et les freinages en entrée et en sortie de courbe. Par ailleurs, ne pensez même pas à relever le défi lancé par les copains en couchant la moto pour faire toucher le slider…
Pour vous mettre en condition, roulez sur route sèche comme si elle était mouillée et roulez sur route mouillée comme si elle était gelée.

À lire aussi : quels pneus moto choisir ?

Combien de temps dure le rodage pneu moto ?

Il n’y a pas de temps de rodage défini. Il dépend de chaque manufacturier mais aussi des profils et de la nature des gommes avec lesquels ils sont fabriqués.
De manière générale, il convient de rester très prudent au moins sur les 100 premiers kilomètres. Bien sur, si vous constatez toujours un manque de grip et de maniabilité, c’est qu’il faut poursuivre le rodage encore quelques temps. Soyez patients et ne prenez pas de risques inutiles !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies nous aident à faire fonctionner notre site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations