Nouvelle expérimentation de la circulation interfiles à moto

Circulation interfiles à moto, une nouvelle expérimentation a débuté le 2 août 2021

C’est acté depuis le 2 août 2021, après l’interdiction de la circulation interfiles à moto qui avait provoqué colère et manifestations chez les motards, la Délégation à la sécurité routière (DSR) a lancé une nouvelle expérimentation comme elle s’y était engagée. L’étude menée dans 21 départements prendra fin dans 3 ans, le temps de mesurer son rapport bénéfice / risque sur la sécurité routière.

Précisons que la circulation interfiles à moto n’a jamais été officiellement autorisée puisque nous étions du 1er février 2016 au 31 janvier 2021, dans la première phase de test en vue d’une éventuelle légalisation. En effet, si la pratique est tolérée, elle n’est à ce jour pas autorisée par le code de la route et tout contrevenant s’expose à une verbalisation, tantôt au motif du non respect des distances de sécurité, tantôt au motif d’un dépassement par la droite… à l’appréciation de l’agent.
Cette première phase de test qui concernait les 8 départements d’Île-de-France, les Bouches-du-Rhône, la Gironde et le Rhône devait aboutir à l’autorisation et la généralisation de circulation interfiles en 2020 sous réserve de résultats concluants. Or selon la DSR, les données analysées par le CEREMA (Centre d’Études et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) comportaient des zones d’incertitudes défavorables à son autorisation.
Il en est notamment ressorti que les accidents mortels en interfiles étaient en grande partie consécutifs à des excès de vitesse (limitée à 50 km/h en interfiles)
Un constat qui ne semble pas directement mettre en cause la pratique de l’interfiles mais plutôt les mauvais comportements de certains motards. La DSR à quant à elle préféré ne retenir que les données d’accidentologie brutes, statuant que les résultats n’étaient pas à la hauteur de de leurs attentes.

Nouvelle phase d’expérimentation de la circulation interfiles à moto

La circulation interfiles fait donc l’objet d’une nouvelle expérimentation qui se terminera en 2024. Elle est désormais étendue à 21 départements : les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, l’Hérault, l’Isère, la Loire-Atlantique, le Nord, le Rhône, le Var, les Alpes-Maritimes, la Drôme, le Vaucluse, les Pyrénées-Orientales ainsi que les huit départements d’Île-de-France. Naturellement, la circulation interfiles en dehors des départements précités reste interdite.
La DSR précise qu’une campagne de communication aura lieu prochainement et rappelle les règles de bonne conduite en interfiles :

  • La pratique est autorisée sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h.
  • La circulation entre les files de véhicules à l’arrêt ou roulant à une vitesse très réduite se pratique sur les deux voies, ayant le même sens de circulation, les plus à gauche d’une chaussée.
  • L’espace latéral entre les véhicules circulant sur les deux voies les plus à gauche d’une chaussée doit être suffisant
  • La circulation interfiles se pratique à une vitesse de 50 km/h au maximum, avec un différentiel maximal de 30 km/h par rapport aux autres véhicules.
  • Aucune des voies de circulation sur la chaussée ne doit être en travaux, couverte de neige ou de verglas.
  • Avant de circuler en interfiles, le conducteur avertit de son intention les autres usagers.
  • Les deux ou trois-roues motorisés ne doivent pas forcer le passage.
  • Il est interdit à un véhicule en interfiles de dépasser un autre véhicule circulant en interfiles.
  • Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules circulent à plus de 50 km/h sur au moins une des deux files, les deux ou trois-roues motorisés doivent reprendre leur place dans les voies.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies nous aident à faire fonctionner notre site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations