Réglementation Sur la route

Peut-être la fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse…

La Gouvernement envisage la fin du retrait de points sur le permis de conduire pour les petits excès de vitesse

Le Gouvernement réfléchit à la suppression du retrait d’un point sur le permis de conduire en cas d’excès de vitesse inférieur ou égal à 5 km/h. Une mesure qui serait la bienvenue pour la grande majorité des usagers de la route mais qui n’enchante pas un certain nombre d’associations de prévention routière.

Le ministère de l’Intérieur souhaite donc qu’un point ne soit plus retiré du permis de conduire en cas d’excès de vitesse jusqu’à 5 km/h. Si une telle mesure entre en vigueur, le permis sera épargné mais pas le porte-monnaie, pas question de toucher à la poule aux œufs d’or ! L’amende forfaitaire sera ainsi maintenue : 68€ hors agglomération (minorée à 45€) ou 135€ en ville (minorée à 90€).

58 % des excès de vitesse concernés

Fin avril, à la veille de l’élection présidentielle, le ministère de l’Intérieur a répondu à une sénatrice LR du Var, Françoise Dumont, qui l’avait interrogé 1 an auparavant sur la part des excès de vitesse compris entre 1 et 5 km/h relevés par les radars automatiques en France.
En 2020, 7,3 millions d’avis de contraventions ont été relevés sur plus de 12 millions d’avis émis soit 58de l’ensemble des excès de vitesse constatés par les radars automatiques. Dans ces proportions, la raison du statu quo sur la sanction financière paraît évidente…

À lire aussi : contrôle technique moto obligatoire au 1er octobre 2022

La fin du retrait de points, une mauvaise idée selon les associations de prévention routière

Si les associations de défense des conducteurs sont ravies par la fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse, c’est tout le contraire pour les associations de prévention routière. Ces dernières considèrent que relâcher la pression enverrait un mauvais signal aux usagers et ferait potentiellement repartir à la hausse l’insécurité routière.

Toutefois, rien n’est acté à ce jour, la mesure est toujours au stade de projet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.