Focus

Le Royaume-Uni envisage l’interdiction des motos thermiques

L'interdiction des motos thermiques envisagée par le Royaume-Uni

Au mois de juin dernier, l’Union Européenne a voté l’interdiction de la vente de véhicules thermiques neufs en 2035. Cette interdiction concerne les voitures et les utilitaires légers, les deux-roues motorisés ont quant à eux été épargnés.

C’est une autre histoire outre manche, le Royaume-Uni (sorti de l’UE) est encore plus strict sur la transition écologique et envisage notamment de calquer la date d’interdiction de vente des deux-roues, trois-roues et quadricycles thermiques neufs sur celle des voitures. La feuille de route Britannique s’avère aussi plus ambitieuse en regard des dates butoirs fixées. Ainsi le pays prévoit l’interdiction de la vente des voitures et utilitaires thermiques neufs en 2030, celle des hybrides rechargeables et des poids lourds de moins de 26 tonnes en 2035 puis de tous les véhicules à moteur thermique dès 2040.

Le gouvernement a donc lancé une consultation publique auprès des Britanniques jusqu’au 21 septembre 2022, non pas pour solliciter leur point de vue sur le sujet de l’interdiction des motos thermiques mais pour connaître leur avis quant à la date de mise en application proposée.

La proposition du ministre des transports Britannique Trudy Harrison a bien évidemment suscité de vives réactions au sein des associations et fédérations de motards du pays. La BMF (British Motorcyclist Federation), le MAG (Motorcycle Action Group) et le NMC (National Motorcyclists Council) se sont montrés fermement opposés à la mesure.

En Europe, même si l’on sait que les deux-roues ne seront pas épargnés ad vitam æternam, aucune date relative à l’interdiction des motos thermiques n’est fixée pour le moment.

Avez-vous trouvé ce contenu utile ?   Oui Non
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To top