80 ou 90 km/h sur les départementales ? La confusion règne…

80 ou 90 km/h sur les départementales ? Les conducteurs dans le flou...

80 ou 90 km/h ? La loi d’orientation des mobilités permet à chaque département de décider (ou presque) de la vitesse maximale autorisée sur ses routes. L’été, au moment où la France est sillonnée en long, en large et en travers, nombreux sont ceux à ne plus savoir sur quel pied danser. Selon une enquête Coyote et Viavoice, 79% des conducteurs s’interrogent sur les changements de limitations de vitesse.

Sur les 101 départements que compte la France, une trentaine d’entre eux ont à ce jour fait le choix d’un retour aux 90km/h. Il suffirait donc de les connaitre par cœur et d’en profiter pour se faire une cure de géographie au passage. Oui mais non… ce serait trop simple !
En effet, certains axes dans les départements favorables aux 90 km/h peuvent rester limités à 80 km/h s’ils ne satisfont pas aux critères de relèvement de la vitesse imposés par la réglementation.
En somme, la vitesse maximale autorisée peut varier d’un département à l’autre mais aussi d’un axe à l’autre au sein d’un même département voir carrément d’un tronçon à l’autre sur un même axe…
80 ou 90 km/h, il y a de quoi s’arracher les cheveux. Mieux vaut être équipé d’un GPS ou d’un système d’aide à la conduite pour se tenir au fait de la limitation de vitesse sur la route où vous vous trouvez !

Partager cet article

1 commentaire

  • GILDAS
    dit :

    Un GPS pour connaître les limitations de vitesse? C’est une blague? En tant qu’enseignant de la conduite, il n’y a rien de pire que de confier quoi que ce soit à une voiture, y compris la lecture des panneaux…Un panneau “30” ponctuel (rond et pas zonal) prend fin, entre autres, à la première intersection passée; qui le sait? Certainement pas une voiture. Alors ouvrez les yeux, restez concentré sur votre conduite (et pas sur les distracteurs du genre GPS et autres), anticipez et revoyez le code de la route…Il n’y a que votre cerveau qui vous permettra de rester dans les clous. Et pas une soit-disant “intelligence” artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les cookies nous aident à faire fonctionner notre site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations