Pass sanitaire, le sésame pour accéder aux épreuves et compétitions moto

pass sanitaire moto

Que vous soyez participant ou spectateur lors des compétitions et des épreuves moto, il vous faudra désormais montrer patte blanche en présentant un pass sanitaire.

Suite au décret publié le 19 juillet 2021 détaillant les nouvelles mesures visant à combattre la menace d’une quatrième vague de l’épidémie de COVID-19, le pass sera exigé à l’entrée des différentes manifestations. Ainsi, vous devrez fournir l’un des justificatifs suivants :

  • un certificat attestant d’un parcours vaccinal complet délivré 7 jours après la deuxième injection.
  • un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h.
  • un résultat positif d’un test PCR d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois attestant du rétablissement suite à une contamination à la COVID 19.

Ces documents peuvent être présentés sous la forme papier ou dématérialisée via l’application TousAntiCovid mais dans tous les cas, ils doivent faire apparaitre un QR code valide permettant d’effectuer les contrôles. En complément, une pièce d’identité pourra être demandée pour éviter les fraudes.
Ce dispositif concerne les événements rassemblant plus de 50 personnes. En deçà, le pass n’est pas exigé mais les gestes barrière et les protocoles sanitaires habituels restent en vigueur.

En résumé, voici les cas de figure pour lesquels vous devez présenter un justificatif :

Établissements recevant du public (en intérieur ou en extérieur)
Capacité Conditions d’accès Modalités
50 personnes et plus Avec pass sanitaire Pass sanitaire obligatoire à l’exception des mineurs, employés et bénévoles. Le port du masque n’est plus obligatoire mais les gestes barrières doivent être maintenus.
Moins de 50 personnes Sans pass sanitaire Port du masque obligatoire et respect des protocoles sanitaires en vigueur.
Au sein de l’espace public
Manifestation autorisée ou déclarée accueillant 50 participants et plus. Avec pass sanitaire Pass sanitaire obligatoire à l’exception des mineurs, employés et bénévoles. Le port du masque n’est plus obligatoire mais les gestes barrières doivent être maintenus.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies nous aident à faire fonctionner notre site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations